17, rue Brochu

Amqui, QC

G5J 2Z6

418 629-3496

418 629-2076

  • Facebook App Icon

© 2015 Centre de Femmes de la Vallée

 

Site conçu par JGraph

 

WIX.com

VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

 LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES 

 PREND PLUSIEURS FORMES 

 ET ENTRAÎNE 

 DES CONSÉQUENCES GRAVES 

Ressources disponibles :

S.0.S. violence conjugale : 1-800-363-9010

Centre de femmes : 418 629-3496

Urgence sociale : 811 option 2

Maisons d'hébergement :

             La Débrouille : 418 724-5067

             La Gigogne : 418 562-3377

L'origine de la violence faite aux femmes
Dans sa déclaration sur l'élimination de la violence faite aux femmes, adoptée en 1993, l'Assemblée générale des Nations Unis a reconnu que
 
"cette violence est la manifestation de rapports de force historiquement inégaux qui ont abouti à la domination des hommes sur les femmes".
 

La violence contre les femmes se perpétue malheureusement d'une génération à l'autre. Ainsi, dans la plupart des sociétés, on confère aux garçons et aux hommes le statut de dominants, en public comme en privé, alors que les filles et les femmes doivent se conformer à un modèle féminin basé sur la dépendance et la soumission.

 

Bien que la drogue, l'alcool, les difficultés personnelles ou économiques favorisent l'expression de la violence et y soient souvent associés. La violence contre les femmes trouve sa véritable source dans les rapports de domination.

 

La violence est le moyen choisi par un individu pour contrôler et dominer une autre personne et affirmer son pouvoir sur elle.

 

L'égalité dans les relations entre hommes et femmes est donc la meilleure façon de prévenir la violence contre les femmes.

 

Source : Document du gouvernement du Québec "La violence, c'est pas toujours frappant mais ça fait toujours mal"

La violence psychologique
ou émotionnelle :
  • contrôle,

  • isolement,

  • jugements,

  • dévalorisation,

  • accusations,

  • mépris,

  • comparaison,

  • indifférence,

  • privation,

  • bouderie,

  • insultes,

  • menaces diffuses,

  • humiliations subtiles,

  • culpabilisation,

  • retrait d'affection,

  • ...

La violence sexuelle :
  • harcèlement,

  • rapports sexuels forcés,

  • infidélité,

  • positions humiliantes,

  • pornographie,

  • viol

  • ...

La violence physique :
  • gifles,

  • bousculades,

  • étranglement,

  • coups de pied ou de poing,

  • fractures,

  • brûlures

  • ...

La violence verbale :
  • insultes,

  • injures,

  • ordres,

  • humiliations publiques,

  • critiques,

  • menaces de suicide

  • menaces de faire mal ou de tuer

  • ...

La violence sur les objets :
  •  frapper,

  • voler,

  • briser,

  • lancer des objets importants pour la femme,

    • comme des photos, bijoux, vêtements, lettres

  • ...

La violence économique :
  • contrôle exagéré de l'argent dépensé,

  • reproches à la femme pour sa non-rentabilité,

  • endettement,

  • la mère et les enfants sont souvent sans ressources financières,

  • obligation de donner son argent,

  • obligation de frauder

  • ...

La violence psychologique ou émotionnelle est aussi destructrice que la violence physique car cette forme de violence est plus surnoise et laisse moins de preuves que la violence physique.

 

De plus, elle mine l'estime de soi, la confiance en soi, réduit la capacité de décision pour trouver les moyens de s'en sortir.

 

Cette violence affecte la personnalité et est plus difficile à prouver.

Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes
Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes
Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes

VIOLENCE CONJUGALE

SERVICES DISPONIBLES

MRC DE LA MATAPÉDIA